L’abbaye de Bellelay

Extrait de Wikipedia


Selon la légende, le monastère fut fondé en 1136 par Siginand, prévôt de l’abbaye de Moutier-Grandval. Celui-ci chassait un sanglier à travers la forêt jurassienne. Quand il l’eut enfin atteint, il n’arriva plus à ressortir de la contrée sauvage, qu’était à l’époque le Haut Jura. Il fit vœu de construire un monastère s’il arrivait à rejoindre Moutier sain et sauf. Après 4 jours, il retrouva Moutier et fit alors ériger le monastère, auquel il donna le nom de Bellelay (belle laie).

Selon d’autres sources, le monastère aurait été construit sous l’impulsion de l’évêque de Bâle à la frontière sud-ouest de l’évêché sur les terres de l’abbaye Moutier-Grandval. Le monastère fut confirmé par le pape Innocent II en 1142. Il existe de nombreuses orthographes issues des premiers temps du monastère : Balelaia, Belelagia, Belelai, Belilaia, Bellale, Bella Lagia, Bellelagia und Bellilagia. Le nom venant du latin vulgaire bella lagia (jolie forêt).
Armoiries de Bellelay

Le monastère possédait plusieurs propriétés terriennes dispersées plus ou moins loin. Il fut ainsi le monastère-père du prieuré de Grandgourt, du monastère de Gottstatt et de l’abbaye Himmelspforte à Grenzach-Wyhlen en Bade-Wurtemberg (Allemagne).

Bellelay se tenait sous l’autorité du diocèse de Bâle, mais signa un "droit de cité" avec Berne et Soleure (au plus tard en 1414) tout comme avec Bienne (1516). Durant les Guerres de Souabe en 1499 les bâtiments furent rançonnés. Le monastère reste cependant épargné des effets de la Guerre de Trente Ans grâce à son contrat avec Soleure. Il vit surtout son âge d’or au XVIIIe siècle comme centre de formation renommé pour les fils des nobles européens (un pensionnat fut érigé en 1772).

En l’an 1797, le bâtiment fut occupé par les troupes françaises qui sécularisèrent le monastère. À cette occasion, le précieux mobilier fut vendu. Un autel se trouve, par exemple, actuellement à l’église paroissiale Notre-Dame de l’Assomption de Saignelégier. Au XIXe siècle, le bâtiment du monastère fut utilisé comme fabrique de montres, puis comme brasserie et finalement en tant que verrerie. En 1890 le canton de Berne acquiert le terrain et depuis lors utilise le bâtiment comme clinique psychiatrique.

Depuis la fin des années 1960, l’Abbatiale accueille des concerts et des expositions organisés par la Fondation de l’Abbatiale de Bellelay.


JPEG - 141.4 ko

"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">

Google Maps JavaScript API Example

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 22 janvier 2006
par  JML

L’abbaye de Bellelay (BE)

Voir les photographies de l’Abbaye de Bellelay (BE)
Voir cette galerie de photographies sur l’architecture de la collégiale de Bellelay.
Ce document a été rédigé par Jean-Claude Rebetez - Conservateur des Archives de l’Evêché de Bâle.
Abbaye de chanoines réguliers de l’ordre de Prémontré, dans le (...)

mercredi 1er février 2006
par  JML

L’abbaye de Bellelay en 1734

Abbaye de Bellelay en 1734, d’un dessin de Jean-François Tavanne.
(Photo tirée de : MEMBREZ, Albert, L’abbaye de Bellelay, Le Jura, Porrentruy, 1950)
Voir l’excellent site sur l’abbaye de Bellelay

mercredi 1er février 2006
par  JML

L’abbaye de Bellelay en 1755

L’église et l’abbaye de Bellelay, dessinées le 5 juin 1755 depuis l’auberge de l’Ours par Emmanuel Büchel. L’enceinte, percée de meurtrières, est pourvue d’une tour défensive édifiée au début du XVIIe. Elle a encore été renforcé sous l’abbé Joliat qui a augmenté sa hauteur à environ six mètres. Par rapport à (...)

dimanche 12 février 2006
par  JML

Les abbés de Bellelay

Auteur Emma Chatelain, 25/01/2006 - dans "Dictionnaire du Jura" Bibliographie : Jean-Claude Rebetez et Cyrille Gigandet, « Bellelay », in Helvetia Sacra IV/3, Bâle 2002, pp. 69-135 Nous connaissons 42 abbés de Bellelay (cf. infra). Les plus anciennes listes datent de l’époque de l’abbaye (...)

Sites favoris


55 sites référencés dans ce secteur

Brèves

1er février 2008 - de mars à août 2008-Exposition Blarer de Wartensee à Porrentruy

L’Hôtel-Dieu de Porrentruy consacre une grande exposition au prince-évêque décédé il y a 400 ans Le (...)

31 mai 2007 - Calendrier des manifestations à Saignelégier (JU) en 2008

A noter en particulier le Marché-concours national de chevaux des 8-9-10 août 2008 à (...)

31 mai 2007 - Le marché concours du cheval "Franche-Montagne" aura lieu les 7-8-9 août 2009

Thurgovie hôte d’honneur de l’édition 2009 Le Canton de Thurgovie sera l’hôte d’honneur de (...)

31 mai 2007 - Saint-Ursanne la Fantastique -se veut également artistique

Extrait du Quotidien Jurassien
Saint-Ursanne la Fantastique -se veut également artistique A un (...)