Partage chez le notaire Louis Regnauld de Saignelégier le 8 juin 1689

vendredi 29 septembre 2006
par  JML

Voir les photographies de l’acte du notaire Louis Regnauld.

PARTAGE

Enttre honno : Jean Vernie, Joseph Richard Guenin de Saignelégier, et honno : François Erard tutteur par la seigneurie de Jean Baptiste Richard Guenin leurs freres et comme héritiers de Steph R. Guenin leur père, et feü François Richard Guenin leurs oncles.

Constituez en personnes honno : Jean Vernie R.Guenin et Joseph son frère conioint pour une première partie et honno : François Erard de Murieaux par la seigneurie tutteur pour passer cette soulement de Jean Baptiste R.Guenin. Leurs frère pour une seconde et dernière partie, lesquels pour eux leurs hoirs successeurs et aÿans causes onts fait et fonds par les présentes les parts, partages, et division des biens à eux eschuts après les décès et trespas de fürent Steph R.Guenin leurs père et François R.Guenin leurs oncles ; assavoir que par bons accords, et « __ » pour une première partie, les dits Jean Vernie et Joseph releveront pour leurs parts, et portion tant du bien de Saignelégier que celuÿ des Cerlatez leurs oncles, assavoir la maison clos, chacune, ensemble du bien en fond telles que feu leurs oncles vouloit le tout ionir avant son trespas gisant esdit Cerlatez, à la referme de la pièce du fol et et le clos de la Cuchatte et une vache que demeure indivis entre partage ; ainsi qu’après la mort de Jeanne veuve dudit François leurs tante item il reste encore indivis. Entre partage le bois qu’est dans les craux de bois et prés desdits Cerlatez. Quant au fond appartiendrat auxdits Jean Vernie et Joseph seuls pour une seconde et dernière partie ledit François Erard releverat au nom dudit Jean Baptiste icÿ présent pour son heritance tant de feu son père que de feu François R.Guenin son oncle scavoir le partage de maison de feü son père gisant à Saignelégier avec le peu de clos devers bize dudit partage ensemble de tous le bien fond gisant dans les fins et territoires dudit Saignelégier et le tout telle que feu son père vouloit le tout ionir et posséder contenant en tout six journaux et dix sept « __ ».

Quant aux obligations et biens « __ », un chascun se tient pour content quant aux dettes qu’ils doivent par le bien de Saignelégier, un chascun et supporterat et paÿerat sa cote, quant à la prebande faite à leur mère Jean Vernie, et Joseph paÿeront annuellement et conjointement froment deux pene, orge huit pene, boige huit pene. Du surplus le tout s’entend de bonne foi et un chascun se tient pour content bien satisfait et partagez , et duquel présent partage ils se promettent bonne garantie réciproquement sous l’obligation d’un chascun leurs biens au chois renonçant aux toutes choses aux présentes contraires.

Passé à Saignelégier le huit juin mille six cent octante neuf, présent honno Pierre Aubrÿ des Murieaux officier et mesureur et Jean Claude Huelin dudit Saignelégier pour tesmoins requis.

Louis Regnauld - Notaire


JPEG - 88.7 ko
Les fermes des Cerlatez
Les deux premières fermes en bas à gauche furent sans doute la propriété des Richard-Guenin car deux chéseaux y furent achetés avec ceux de la Cufatte.


Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


20 sites référencés dans ce secteur

Brèves

27 septembre 2006 - Pierre Antoine Bouhelier est témoin dans un contrat de mariage de 1712 à Saignelégier

"Pierre Antoine Bouellier de Cernay" (sans doute Pierre Antoine Bouhelier), figure le 28 (...)

27 janvier 2006 - Une nouvelle voie d’exploration des ancêtres francs-montagnards des "de la Velle" et "Richard-Guenin"

Deux documents publiés dans "Documents linguistiques de la Suisse romande" sont extrèmement (...)